Entrer Dans La Lumière

#EntrerDansLaLumière

Faisons entrer les travailleuses & travailleurs de l’ombre dans la lumière

La crise sanitaire qui nous a frappé de plein fouet a révélé et aggravé les inégalités sociales.
Alors que c’est tout le pays qui rentrait en confinement le 16 mars dernier, alors que fort justement, tout le monde applaudissait les soignants, des travailleuses et travailleurs s’affairaient pour permettre la continuité économique et sociale et répondre à des besoins vitaux pour notre société.
Une France à 2 vitesses, à 2 visages, sans masque ni protection, sans reconnaissance !
Inégalités sociales, inégalités territoriales, mais aussi inégalité femmes hommes, la crise du COVID 19 a fait entrer, un très/trop bref instant, les travailleuses et travailleurs de l’ombre dans la lumière.
Dans les secteurs du commerce, des services et de la distribution, elles/ils ont été des milliers à poursuivre leur activité, au péril de leur santé, et de leur vie parfois.
Soutenez-les en signant cette pétition de la CGT.

Partager cette vidéo

Copiez l’url de la vidéo pour la partager
https://www.youtube.com/watch?v=n_S0yJi8CUs

Qui sont les travailleurs & travailleuses de l’ombre ?

Auxiliaires de vie, Assistantes maternelles, Auxiliaires parentales, Hôtesses de caisse, ce sont majoritairement des femmes qui ont constitué le gros des troupes durant cette pandémie avec laquelle nous n’en avons pas encore terminé. Les salarié.e.s des crèches, les agents de sécurité, les salarié.e.s des entrepôts et de la logistique, des secteurs de la restauration, de l’hôtellerie et de l’événementiel, tous les salarié.e.s sans statut (livreurs à vélo, auto-entrepreneurs) ont aussi été en première ligne pendant cette période difficile.

Assistantes maternelles

Un salaire moyen de 3,43 euros de l’heure par enfant accueilli, et le gouvernement refuse de prendre en charge les frais qu’elles explosent pour répondre aux consignes sanitaires, vous trouvez ça normal ?

Assistantes maternelles

316 000 assmats permettent à 2 millions de parents de travailler et aucune reconnaissance derrière, vous trouvez ça normal ?

Aides à domicile

Le taux de pauvreté des intervenantes à domicile est de 17,5 % contre 6,5 % pour l’ensemble des salarié.e.s ! Pourtant elles étaient bien présentes tout au long de la crise, vous trouvez ça normal ?

Mobilisons-nous pour les faire entrer dans la lumière

Pourtant, leurs métiers ne sont pas reconnus, sous-payés, exercés dans des conditions difficiles et surtout invisibles parce qu’ils s’exercent au domicile ou parce que la volonté d’une toujours plus grande productivité les a déshumanisés.
En France, les inégalités salariales sont encore omniprésentes. Le sujet devait pourtant être la « grande cause du quinquennat » du président MACRON. Pourtant, malgré les promesses, la situation des travailleuses de l’ombre est toujours aussi précaire.
Alors, ce fameux « jour d’après » que beaucoup appellent de leurs vœux, nous pensons qu’il passe par la revalorisation des salaires et l’amélioration des conditions de travail de ces centaines de milliers de femmes qui ont contribué à la solidarité nationale durant la crise sanitaire et qui répondent à des besoins sociaux fondamentaux au quotidien.

En France, il y a :
250 000 hôtesses de caisse
Près de 15 000 emplois ont déjà été supprimés avec l’invasion des caisses automatiques.
Leur salaire moyen est de 1200 euros par mois pour un temps plein.
946 000 salarié.e.s du particulier employeur
Qui facilitent le quotidien et accompagnent 2,2 millions de particuliers.
Les principaux métiers sont l’aide à domicile (39 %), l’entretien de la maison (35 %), la garde d’enfants (12 %) et, plus épisodiquement, le jardinage (3 %).
316 000 assistantes maternelles
Qui permettent chaque jour à 2 millions de parents employeurs de se rendre à leur travail.
Leur salaire moyen est de 3,43 euros de l’heure par enfant accueilli.
Les assistantes maternelles exercent au sein de leur propre domicile et doivent faire face à des dépenses très importantes pour répondre aux exigences sanitaires imposées par l’administration.

Pour faire entendre cette urgence d’égalité, interpellons députés et sénateurs, partageons massivement sur les réseaux sociaux !
Mobilisez votre député
Mobilisez votre sénateur

Monsieur le Président,

Il aura fallu une crise sanitaire inédite et désastreuse pour que l’on découvre une réalité que nous connaissons bien pour notre part. L’utilité de nos métiers pour l’ensemble de la société. Sans applaudissements, sans masques, sans protection, nous, femmes invisibles, aides à domiciles, assistantes maternelles, hôtesses de caisse, nous avons constitué un rouage essentiel pour la continuité économique et sociale de notre pays. Alors plus de discours, nous voulons être reconnues, nous voulons que nos salaires soient revalorisés. Monsieur le Président, laissez-nous entrer dans la lumière !

Des métiers à revaloriser

Assistantes maternelles

Le métier d’assistant.e maternel.le reste quasi exclusivement féminin (99,4 % de femmes) suivi de près par les gardes d’enfants à domicile (96,9 %) puis par les salarié(e)s à domicile hors garde d’enfants (83,6 %).
Salaire moyen de 3,43 euros de l’heure par enfant accueilli, et le gouvernement refuse de prendre en charge les frais qu’elles explosent pour répondre aux consignes sanitaires, vous trouvez ça normal ?

Aides à domicile

En 2017, 88,6 % des emplois sont occupés par des femmes, alors qu’elles représentent la moitié de la population salariée en France métropolitaine.
Le taux de pauvreté des intervenantes à domicile est de 17,5 % contre 6,5 % pour l’ensemble des salarié.e.s !
Pourtant elles étaient bien présentes tout au long de la crise, vous trouvez ça normal ?

Hôtesses de caisse

Elles représentent 25 % des effectifs de la grande distribution, soit 250 000 salarié.e.s dont 80 % sont des femmes majoritairement à temps partiel. Leur salaire moyen s’établit à 1200 euros pour un temps plein. Vous trouvez ça normal ?

Pour ces travailleurs et travailleuses de l’ombre, revendiquons :

L’égalité professionnelle

La revalorisation immédiate des salaires

La reconnaissance de nos métiers
Il nous faudra nous rappeler aussi que notre pays tient aujourd’hui tout entier sur des femmes et des hommes que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. Ces mots, des Français les ont écrits il y a plus de 200 ans. Nous devons aujourd’hui reprendre le flambeau et donner toute sa force à ce principe ! … Sachons dans ce moment, sortir des sentiers battus des idéologies, et nous réinventer, moi le premier !
Emmanuel Macron, Discours du 13 avril 2020
Interpeller le Président sur Twitter
Monsieur le Président @EmmanuelMacron, l’égalité professionnelle, la revalorisation des salaires et la reconnaissance des qualifications des femmes invisibles, c’est pour quand ? #aidesadomicile #assistantesmaternelles #hôtessedecaisse
Interpeller le Président sur Facebook
Vous pouvez commenter directement les publications d’Emmanuel Macron avec un message de ce genre :

Monsieur le Président @EmmanuelMacron, L’#égalité professionnelle devait être la grande cause du quinquennat ? Les femmes invisibles qui ont contribué à la continuité économique et sociale veulent plus qu’un discours ! Revalorisation des salaires et reconnaissance des qualifications.
#aidesadomicile #assistantesmaternelles #hôtessedecaisse
http://occupons-la.place/
Ecrire au Président
Voici un modèle de lettre à envoyer, que vous pouvez adapter comme vous le souhaitez :
Pour écrire au Président, une seule adresse :
Palais de l’Élysée,
55 rue du Faubourg-Saint-Honoré
75008 Paris, France

Bon à savoir : pas besoin de timbre, l’affranchissement est gratuit jusqu’à 20 grammes.

Vous pouvez également envoyer cette lettre en ligne grâce au formulaire suivant, en copiant-collant le modèle ci-dessus.

Partager le tract de la pétition

Nos partenaires de lutte

Dernières réactions sur les réseaux…

🗯 Aujourd’hui on vous partage le billet d’humeur de Valérie : 🖍 « Je signe parce que je trouve anormal de devoir baisser mon taux horaire, pour un contrat de 52 h hebdo, sous peine que les parents n'auront pas d'aides.En gros, travailler plus, pour gagner moins. Bravo !Il serait bon d'admettre que nous faisons faire de grosses économies aux villes ou villages, qui sont dispensés de faire construire des crèches ou autres, qui coûtent très chers.Nous sommes totalement oubliées au final, alors merci de nous permettre de continuer d'accueillir les enfants et de gagner notre vie décemment. »🦸🏼‍♀️ Il est temps d’agir face à ces incohérences ! À votre tour, signez notre #pétition pour la création d’un #servicepublicdelapetiteenfance 👉🏻 bit.ly/servicepublicp et partagez nous votre sentiment en commentaire 👩🏻‍💻 !Le meilleur pour nos enfants, le meilleur pour nos #assmats ! ... See MoreSee Less
View on Facebook
On vous invite à visionner les films de Gilles Perret, nous, on adore !"RETOUR SUR LA GAUCHE"C'est le nom de l'événement qui se prépare avec 6 de mes films à l' Espace Saint Michel à PARIS. Ca se passera du 25 au 31 mai et pour annoncer le cycle, nous faisons une soirée de lancement LE MERCREDI 18 MAI à 20h avec "Ma Mondialisation". Je serai en compagnie de Frédéric Lordon (sous réserve) qui intervient dans ce film de 2006. Les autres films :- De Mémoires d'Ouvriers (2012)- Les Jours Heureux (2013)- La Sociale (2016)- L'Insoumis (2018)- J'Veux du Soleil !" (2019)A très vite donc et à partager ! 😉 ... See MoreSee Less
View on Facebook
💭 Le saviez-vous ? Depuis fin novembre 2021, il existe un comité de filière « Petite Enfance » ! Composé d’une trentaine de représentants et d’acteurs du secteur, sa mission est de rendre les métiers de la petite enfance plus attractifs. ✍🏼 Aujourd’hui il a publié ses 5 premières résolutions avec l’annonce de : - Sa candidature à la prochaine expérimentation REVA (une Start-up d’État qui oeuvre pour la création d’une plateforme numérique visant à REconnaître et VAlider l'expérience) portant sur la facilitation de la VAE (Validation des acquis de l’expérience).- Sa volonté de participer aux travaux d’actualisation des fiches ROME (Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois) et à la rédaction de fiches emploi complémentaires. - Son souhait que des travaux soient engagés pour la réduction des délais de diplomation IPDE/AP, similaires à ceux en cours pour IDE/AS, mais aussi que l’épreuve d’admissibilité de la procédure de recrutement des EJE soit supprimée. - Sa demande d’intégration des métiers de la petite enfance à la liste des métiers en tension dans le cadre de la campagne de communication « Mon compte formation ». 👶🏼 En bref, l’enjeu est de donner à tous les professionnels concernés la reconnaissance qu’ils méritent. Mais il faut aller plus loin !🪁 La création d’un service public de la petite enfance, promesse électorale d’Emmanuel Macron, est indispensable à nos yeux !Dans un article pour la revue @Lassmat, la présidente du comité, @ElisabethLaithier explique : « Nous avons été les pionniers de l’accueil il y a un demi-siècle, puis collectivement nous n’avons pas assez suivi la marche de la société et son évolution ». ⚠️ Mais grâce à notre pétition, il n’est pas trop tard pour agir ! 👉🏻 bit.ly/servicepublicp Le meilleur pour nos enfants, le meilleur pour nos assmats ! 📖 Pour + d’informations sur le comité, rdv sur le site du ministère des Solidarités : solidarites-sante.gouv.fr/ministere/acteurs/instances-rattachees/article/comite-de-filiere-petite...Pour lire l’article en entier : www.lassmat.fr/actualites/nouvelles-professionnelles/petite-enfance-le-comite-de-filiere-adopte-s... #servicepublicpetiteenfance #pétition #assmats ... See MoreSee Less
View on Facebook

Aujourd’hui on vous partage le billet d’humeur de Valérie, qui a signé notre #pétition. Cette situation ne peut plus durer. Vous aussi, signez pour la création d’un #servicepublicdelapetiteenfance et partagez au maximum ce post pour soutenir nos #assmats 👉🏻https://bit.ly/servicepublicp

Lecture d’un nouvel article de @L_assmat... Pas de Prime #Ségur pour nos #assmats. La CGT reste mobilisée ! ✊
Une seule solution, la revalorisation par la création d’un #servicepublicdelapetiteenfance 👉🏻 Ça se passe par ici : https://bit.ly/servicepublicp

📰 https://www.lassmat.fr/actualites/nouvelles-professionnelles/prime-segur-les-assistants-maternels-et-familiaux-toujours?fbclid=IwAR1Du-Q4vezyLm-oRY-8bCgLvwlScddd23_ZOzz1Ii9q3JVqeKQy4fOlOdE

👶🏼 Le comité de filière « Petite enfance » @ELaithier publie ses 5 premières résolutions ! Elles font l'objet d'un article de @ldelhonnvl pour la revue @L_assmat. Maintenant il faut aller plus loin en créant un #servicepublicpetiteenfance !
👉🏻 https://bit.ly/servicepublicp #assmats

💭 Plus de 80 % des Français se disent soucieux des #discriminations à l'encontre des travailleurs étrangers. La #précarisation des #immigrés au travail est une réalité inquiétante.

👉🏻 Quelques pistes pour sortir de l’impasse : https://sap-cgt.social/2022/05/09/des-politiques-deconnectees-immigration-travail/

Témoignage : le mal-être du secteur de l'aide à domicile https://hitwest.ouest-france.fr/le-mal-etre-du-secteur-de-l-aide-a-domicile?fbclid=IwAR2h-qtFjBN0QsIt3mBCI4iJqjtQDx-qYcuPTPDDpDyFu1xAI1j2KyKLVFM

Load More...